Search on ARTCOVER...
 
  
December 14,2019
WELCOME
sur ARTCOVER.com le portail d'information du marché de l'art, en consultation totalement gratuite.

Pour vos achats et cadeaux culturels visitez notre boutique, partenaire de
boutiquesdemusees.fr


ARTEUM peut aussi réaliser votre site personnel. >>
ARTCOVER'S WEBSITES

ARTCOVER'S LINKS
 
In brief
Les enchères à l'index
La Cour des comptes déplore «la faiblesse» du Conseil des ventes chargé de réguler la profession.
<B>Les enchères à l'index</B> La Cour des comptes vient d’adresser un avertissement au nouveau gouvernement, sous la forme d’un rapport (lire en PDF) réclamant une haute autorité pour rétablir la confiance dans le marché de l’art (1). «La nécessité d’un pouvoir régulateur fort se fait sentir, plaide ce document dont Libération a pu obtenir copie, ainsi qu’en témoignent notamment les incidents liés à l’affaire des commissionnaires de Drouot.» Référence au scandale qui éclabousse l’hôtel de ventes aux enchères depuis la mise au jour des trafics organisés sous son toit.

Dans cette débâcle, la Cour voit l’impuissance du Conseil des ventes, mis en place il y a neuf ans en tant que gendarme de la profession : «il s’est trouvé démuni des moyens d’action adéquats face aux risques qui se présentaient», en dépit des avertissements dont son président, Christian Giacomotto, «s’est fait l’écho à plusieurs reprises». Même s’il reprend certaines réserves sur sa gestion, l’exposé opère ainsi un renversement par rapport à un premier relevé d’enquête, qui se montrait beaucoup plus sévère envers cette institution (Libération du 5 décembre).

Rôle.
Il confirme en revanche sa critique des gouvernements, qui ont laissé pourrir la situation, et surtout de la chancellerie, qui a tout fait pour étouffer le Conseil des ventes afin de protéger les commissaires-priseurs. «Doté d’un statut incertain», le Conseil des ventes, dont plus personne ne voit à quoi il sert, devrait donc voir son rôle clarifié par la loi : «Laisser les choses en l’état reviendrait à consacrer la faiblesse de l’organisme à un moment où une autorité de régulation apparaît nécessaire.»
La Cour conseille de l’autoriser à ouvrir des procédures de son propre chef et à sanctionner tous les acteurs, des manutentionnaires aux experts, qui échappent à son pouvoir alors qu’ils se trouvent au cœur de nombre de petites tricheries et de grands scandales.
Le rapporteur ne prend ainsi pas de gants pour souligner que le dispositif visant à réglementer la profession des experts se solde par «un échec complet». Il suggère aussi que tous ces intervenants soient dotés de chartes de déontologie, dont les manquements pourraient être sanctionnés. A défaut, le gouvernement donnerait la priorité à «la défense des professionnels» sur celle «des consommateurs».

Capital.
Cependant, cet avis se heurte à la résistance du corps. Président d’un syndicat d’organisateurs des ventes aux enchères, le Symev, Hervé Chayette reconnaît que «l’affaire Drouot a montré la nécessité de mettre en place un système législatif pour structurer le secteur», favoriser sa «modernisation, et rétablir l’ordre et la sécurité des échanges, afin de restaurer la confiance». Mais, à ses yeux, le mouvement doit venir de l’intérieur, notamment par l’ouverture du capital de la société de Drouot. Il rejette ainsi l’idée d’une «instance régulatrice omnipotente, investie de pouvoirs de contrôle hors de propos» et d’une «réglementation excessive qui risquerait de fragiliser le secteur, et de nuire à sa compétitivité sur un marché complètement mondialisé».
Toutes ces intentions butent cependant sur la résistance des commissaires-priseurs regroupés à Drouot, qui ont déjà fait savoir qu’ils n’envisageaient aucunement de changer leurs règles de fonctionnement ou d’ouvrir leur capital.
Et dans ce brouhaha, au gouvernement, c’est silence radio.

Vincent Noce - Libération du 8 décembre 2010
Vente des biens de Georges 1er
Helmut Newton
Prix record pour un tableau de Churchill
Succès pour l'art russe à Londres
Botero
Polémique : le Louvre à Abu Dhabi
Néfertiti
François Pinault et Venise suite...
Les 30 ans du Centre Pompidou
Préemption pour la première photographie connue
Kooning et Warhol
Enchères insolites et records
Réouverture du Musée Fabre
La cravate de Louis XVI
Oeufs de Fabergé
Costumes et accessoires à Drouot
Sésostris III, pas si pharaonique
Succès pour la vente Filipacchi
Record pour Picasso
Vermeer (1632-1675)
Peinture moderne et contemporaine au zénith
Records et divers
Bacon à prix record
Picasso et Van Gogh
Collection Pinault
Records à New York
Vente Vérité
Cézanne, Modigliani, Matisse, Klimt
Enchères à New York
Marché de l'art 2006
Vente Bruni Tedeschi
Sculpture en bronze et Hodler
Succès pour les ventes à Londres
Imbroglio autour du "pouce"
Ventes à New York : Gauguin, Picasso, Matisse
Art : secousses à New York
EBay rattrapé par les arnaques
Une étude de Seurat refait surface
Record pour la Magna Carta
La Chine n°3 du marché de l'art
Projets pour le marché de l'art
Les pistes pour relancer le marché de l'art
Nouveau record pour Monet
Bacon, Freud, Giacometti
Encore des records pour l'art contemporain
Héritage : la salade César
Marché de l'art
Enchères à New York
Une table peut en cacher une autre
Blanchiment, recel et statue grecque
Chine art discount
Bilan contrasté pour 2008
Disparition de Dina Vierny
Sesostris III
Enchères pour l’amour de l’art
Vente YSL-Bergé
Le marché de l'art entre enfer et purgatoire
Le Musée Picasso en rétention
La législation française doit revoir sa copie
Marché de l'art, vers un flou...artistique
Drouot, serré aux cols
Oeuvres d'Arp
Rembrandt
Record pour Riopelle à Toronto
Record pour Liu Xiaodong
La boutique de la Réunion des musées nationaux
Magritte
Record pour Bacon
Succès pour Jules Verne et records pour l'art précolombien
France : record mondial pour un flacon à parfum
Démission dans le milieu des enchères
Réflexions sur le marché de l'art
Changement de direction au Met
Nouveau scandale à Drouot
Record pour l'orfèvrerie d'Ausbourg
Louise Bourgeois a régné
Le CVV débouté contre eBay
Un expert en antiquités au tribunal
1,5 million d'euros pour un dessus de table
Le marché de l'art contemporain au Sénat
Ventes à New York
Chasse aux faussaires
Ventes d'art contemporain à New York
Record pour des clichés de Richard Avedon
La succession Picasso sous tension
Les enchères à l'index
L’affaire Picasso a de beaux jours devant elle
Enchères 2010 en France
Une loi sur les ventes aux enchères
Un expert en antiquités condamné
Record pour une oeuvre d'art asiatique en France
La Chine en tête du tableau
Nouveau record pour une sculpture de Paul Gauguin
L’art italien au temps des convoitises
Main basse en série sur des œuvres d’art
L’hôtel de la Marine rebondit au Carrousel
Nouvelles règles pour les ventes aux enchères
Lucian Freud, chairs et âme
Un Conseil pour discipliner les ventes aux enchères
2011, année record pour le marché de l'art
Le droit de suite, une rente fondamentale
Les Beltracchi, faux amis de l’art
Grande arnaque et petits maîtres sur eBay
Christie’s s’échine
Art : les foires d’empoigne
Napoléon fait toujours fantasmer
L’avenir de l’hôtel de la marine scellé
Marché de l’art, enchères et en hausse
05-22-2014 : Les collections de Peggy Guggenheim
04-23-2019 : Incendie de Notre Dame : une catastrophe annoncée?
  
Site map | Contact us | Partnership | Policies Copyright ©2002-2011 Artcover