Rechercher sur ARTCOVER...
 
  
Samedi 20 Juillet 2019
BIENVENUE
sur ARTCOVER.com le portail d'information du marché de l'art, en consultation totalement gratuite.

Pour vos achats et cadeaux culturels visitez notre boutique, partenaire de
boutiquesdemusees.fr


ARTEUM peut aussi réaliser votre site personnel. >>
LES SITES ARTCOVER

LES LIENS ARTCOVER
 
En bref
L’hôtel de la Marine rebondit au Carrousel
On avait laissé le palais de la rue Royale menacé de vil rachat. Le Louvre vient à son secours.
<B>L’hôtel de la Marine rebondit au Carrousel</B> Il y a toutes les chances que le «plus grand musée du monde» investisse les espaces historiques de l’hôtel de la Marine, très convoité depuis la décision de déménagement de l’état-major, qui y loge depuis 1789. En mars 2010, Libération avait sonné le tocsin en révélant que le centriste Hervé Morin, alors ministre de la Défense, machinait dans les coulisses l’attribution de ce palais royal au financier Alexandre Allard. Avec, dans le rôle de l’intermédiaire, l’ex-ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres, très lié à Morin avec qui ils formaient la garde rapprochée de François Léotard à la Défense.

Pétition.
En novembre, Morin avait alimenté les soupçons, en signant un «appel à projet» manifestement formaté sur mesure, la veille de son départ du gouvernement. Précipitation bizarre : compte tenu des retards pris par le chantier à Balard, la Marine ne sera pas appelée à déménager avant cinq ou six ans… Arrivant à la Défense, Alain Juppé manifestait son incompréhension. La mobilisation tardive des défenseurs du patrimoine a fait le reste. En janvier, Nicolas Sarkozy a créé la surprise en annulant l’opération. Il a alors confié à Valéry Giscard d’Estaing le soin de former une commission, appelée à rendre avis le 14 juillet. Choix qui n’avait rien d’innocent : Giscard ayant signé la pétition lancée par les amis de l’hôtel de la Marine s’opposant à toute «cession à des intérêts privés» de ce bâtiment emblématique de la Nation. Pétition qui a recueilli 10 000 signatures.

L’enjeu est sans précédent : construit à la demande de Louis XV par le grand architecte Gabriel pour abriter les collections royales, ce palais, place de la Concorde et rue Royale, est toujours resté un bâtiment régalien. Contrairement à l’hôtel Crillon, son pendant, il a gardé son mobilier et une partie de ses décors. A priori, la commission Giscard devrait recommander le projet, avancé par le Louvre, d’occuper les galeries historiques. Le musée, qui n’a jamais réussi à récupérer, rue de Rivoli, le bâtiment occupé par le musée des Arts décoratifs, souffre de l’inadéquation de ses surfaces d’exposition. Il servirait de chef de file, associant d’autres institutions dont le Mobilier national, renouant avec le passé prestigieux du garde-meubles royal.

En fin de semaine, le président du Conseil immobilier de l’Etat, Yves Deniaud (UMP), a forcé le mouvement en se disant favorable à l’attribution. En revanche, le rapport se contenterait de préconisations générales concernant les 20 000 m2 à l’arrière - comme de les maintenir dans la sphère publique. Tout donner au Louvre, qui pourrait y loger une partie de ses bureaux, serait le mieux. Il est doté d’une image et d’une puissance des collections et du mécénat sans rival.

Coût nul.
L’hypothèse aurait l’avantage de confier le site à un opérateur unique : on a vu, au Grand Palais ou au Palais de Tokyo, le bordel qu’entraîne la multiplicité des gestionnaires. Tomber de rideau le 13 ou 14 juillet ? En scène, il ne reste qu’un seul acteur : Nicolas Sarkozy. Le Président peut encore demander des études à l’inspection des finances, vu que le coût de l’aménagement des bureaux doit être nul pour l’Etat. Ou en tirer sa tirade de la Fête nationale.

Vincent Noce - Libération du 11 juillet 2011
Vente des biens de Georges 1er
Helmut Newton
Prix record pour un tableau de Churchill
Succès pour l'art russe à Londres
Botero
Polémique : le Louvre à Abu Dhabi
Néfertiti
François Pinault et Venise suite...
Les 30 ans du Centre Pompidou
Préemption pour la première photographie connue
Kooning et Warhol
Enchères insolites et records
Réouverture du Musée Fabre
La cravate de Louis XVI
Oeufs de Fabergé
Costumes et accessoires à Drouot
Sésostris III, pas si pharaonique
Succès pour la vente Filipacchi
Record pour Picasso
Vermeer (1632-1675)
Peinture moderne et contemporaine au zénith
Records et divers
Bacon à prix record
Picasso et Van Gogh
Collection Pinault
Records à New York
Vente Vérité
Cézanne, Modigliani, Matisse, Klimt
Enchères à New York
Marché de l'art 2006
Vente Bruni Tedeschi
Sculpture en bronze et Hodler
Succès pour les ventes à Londres
Imbroglio autour du "pouce"
Ventes à New York : Gauguin, Picasso, Matisse
Art : secousses à New York
EBay rattrapé par les arnaques
Une étude de Seurat refait surface
Record pour la Magna Carta
La Chine n°3 du marché de l'art
Projets pour le marché de l'art
Les pistes pour relancer le marché de l'art
Nouveau record pour Monet
Bacon, Freud, Giacometti
Encore des records pour l'art contemporain
Héritage : la salade César
Marché de l'art
Enchères à New York
Une table peut en cacher une autre
Blanchiment, recel et statue grecque
Chine art discount
Bilan contrasté pour 2008
Disparition de Dina Vierny
Sesostris III
Enchères pour l’amour de l’art
Vente YSL-Bergé
Le marché de l'art entre enfer et purgatoire
Le Musée Picasso en rétention
La législation française doit revoir sa copie
Marché de l'art, vers un flou...artistique
Drouot, serré aux cols
Oeuvres d'Arp
Rembrandt
Record pour Riopelle à Toronto
Record pour Liu Xiaodong
La boutique de la Réunion des musées nationaux
Magritte
Record pour Bacon
Succès pour Jules Verne et records pour l'art précolombien
France : record mondial pour un flacon à parfum
Démission dans le milieu des enchères
Réflexions sur le marché de l'art
Changement de direction au Met
Nouveau scandale à Drouot
Record pour l'orfèvrerie d'Ausbourg
Louise Bourgeois a régné
Le CVV débouté contre eBay
Un expert en antiquités au tribunal
1,5 million d'euros pour un dessus de table
Le marché de l'art contemporain au Sénat
Ventes à New York
Chasse aux faussaires
Ventes d'art contemporain à New York
Record pour des clichés de Richard Avedon
La succession Picasso sous tension
Les enchères à l'index
L’affaire Picasso a de beaux jours devant elle
Enchères 2010 en France
Une loi sur les ventes aux enchères
Un expert en antiquités condamné
Record pour une oeuvre d'art asiatique en France
La Chine en tête du tableau
Nouveau record pour une sculpture de Paul Gauguin
L’art italien au temps des convoitises
Main basse en série sur des œuvres d’art
L’hôtel de la Marine rebondit au Carrousel
Nouvelles règles pour les ventes aux enchères
Lucian Freud, chairs et âme
Un Conseil pour discipliner les ventes aux enchères
2011, année record pour le marché de l'art
Le droit de suite, une rente fondamentale
Les Beltracchi, faux amis de l’art
Grande arnaque et petits maîtres sur eBay
Christie’s s’échine
Art : les foires d’empoigne
Napoléon fait toujours fantasmer
L’avenir de l’hôtel de la marine scellé
Marché de l’art, enchères et en hausse
22/05/2014 : Les collections de Peggy Guggenheim
23/04/2019 : Incendie de Notre Dame : une catastrophe annoncée?
  
Plan du site | Contact | Partenariats | Infos légales Copyright ©2002-2011 Artcover